Visite du fleuron de l’armement naval français : Naval Group à Indret.

Logo de Naval Group
Entrée du site d’Indret de Naval Group

Vendredi 29 septembre j’ai eu le privilège de visiter Naval Group à Indret et de rencontrer son directeur M. Jean-Luc France. Nous avons échangé sur cette activité méconnue du grand public qu’est l’industrie de l’armement naval français.

Le centre d’Indret autrefois “Arsenal”, a changé plusieurs fois de nom : “Direction des constructions et armes navales” (DCAN), puis “Direction des constructions navales” (DCN) en 1991, puis “DCNS” en 2007 (le « S » pour la notion de système et de service). Pour le 400e anniversaire du groupe , il devient “Naval Group”.

Ce groupe industriel français est spécialisé dans l’industrie navale de défense et les énergies marines renouvelables. Il emploie près de 13 000 personnes à travers dix-huit pays. Il s’agit d’une société de droit privé détenue à hauteur de 62,49 % par l’État français, de 35 % par Thales, de 1,64 % par son personnel et de 0,87 % par autocontrôle.

Naval Group équipe notamment des sous-marins nucléaires

Le site d’Indret est spécialisé dans les systèmes de propulsion des bateaux et des sous-marins. La propulsion nucléaire représente 70% de leur activité, la propulsion conventionnelle et la recherche et développement 15% chacuns.

Aujourd’hui Naval Group, comme STX ou Airbus, rencontre de vrais problèmes de recrutement, notamment dans les secteurs de la chaudronnerie, de l’usinage, de l’emménagement et de l’ingienierie.

Au delà de la question de l’emploi, l’enjeu chez Naval Group est de maintenir les compétences dans le temps, au regard du carnet de commandes. Ils doivent nécessairement éviter les ruptures de production trop longues sur tel ou tel modèle d’engin, car cela risquerait d’entraîner la perte de compétences acquises au fur et à mesure lors de son développement et de sa production.

C’est là toute l’importance de la loi de programmation militaire 2019/2025 dont dépend fortement l’activité industrielle de l’armement naval français et donc l’activité de Naval Group.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *