Taïwan, un eldorado pour les entreprises de pointes

Taïwan, un eldorado pour les entreprises de pointes

Dans le cadre du groupe d’études à vocation internationale sur les questions liées à l’expansion de l’économie taïwanaise (GEVI Taïwan), je me rends cette semaine, avec trois de mes collègues députés, à Taïwan. Notre délégation pourra alors échanger avec les pouvoirs publics et rencontrer des entreprises françaises et taïwanaises. Taïwan a, aujourd’hui, un statut très particulier au regard du droit international. Officiellement, l’île n’est reconnue que par une vingtaine d’Etats parmi lesquels le Vatican et une poignée de petits pays de l’Amérique latine et du Pacifique. Son isolement s’est encore accentué ces dernières années après la rupture des relations diplomatiques avec le Panama et Sao Tomé-et-Principe. L’isolement de Taïwan vient principalement de son histoire. Il y a 12 000 ans,En savoir plus surTaïwan, un eldorado pour les entreprises de pointes[…]

Les élus locaux à Paris pour défendre la centrale de Cordemais

Les élus locaux à Paris pour défendre la centrale de Cordemais

Une délégation d’élus locaux sera au ministère de la Transition écologique, ce jeudi 18 octobre, pour défendre l’avenir de la centrale de Cordemais, près de Nantes. Ils veulent croire que la centrale de Cordemais a encore un avenir, qu’elle ne peut pas, d’un simple trait de plume, disparaître comme ça. Une délégation d’élus locaux, parmi lesquels Rémy Nicoleau, président de la communauté de communes Estuaire et Sillon, ou encore la députée En marche Anne-France Brunet, seront ce jeudi 18 octobre au ministère de la Transition écologique. Un seul objectif : convaincre le ministre et ancien élu d’Orvault et de Nantes, François de Rugy, que la centrale de Cordemais peut faire sa mue, renoncer à l’énergie fossile (le charbon en l’occurrence) etEn savoir plus surLes élus locaux à Paris pour défendre la centrale de Cordemais[…]

Billet d’humeur sur les véhicules à hydrogène

Billet d’humeur sur les véhicules à hydrogène

Je visitais mercredi 10 octobre dernier le Salon de l’Automobile à Paris. L’occasion pour la Commission des affaires économiques d’échanger avec des constructeurs européens et internationaux qui se retrouvent pendant ces quelques jours pour célébrer les véhicules de demain. L’électrique est désormais passage obligé dans ces salons. Les constructeurs se lancent quasiment tous dans l’hybride, voire dans le tout électrique. Mais quelles réelles améliorations ? La Zoé de Renault n’affiche que 300 km d’autonomie, tandis que la BMW i3 se prévaut, elle, de 350km de liberté de conduite entre chaque recharge. Sans parler du constructeur américain Tesla, qui propose des véhicules dont l’autonomie de 500 km se monnaye à partir de 90 000 euros… L’Assemblée nationale s’est dotée, comme de nombreuses administrations,En savoir plus surBillet d’humeur sur les véhicules à hydrogène[…]

Semaine 22 – 2018 – Du 28 mai au 3 juin

Semaine 22 – 2018 – Du 28 mai au 3 juin

Lundi 28 Mai Paris Préparation des amendements au PJL ELAN Mardi 29 Mai Paris  Petit-déjeuner de travail avec Martin Bohmert, administrateur du mouvement les “Jeunes avec Macron”, à propos de la transition énergétique. Réunion de groupe LaREM. Questions d’Actualités au Gouvernement. Séance publique dans l’hémicycle : PJL Egalim Mercredi 30 Mai Paris  CAE : Audition de Mme Marie-Noëlle Battistel sur les concessions hydro-électriques Questions d’Actualités au Gouvernement. Réunion de groupe LaREM Séance publique dans l’hémicycle : Vote solennel PJL Egalim puis soutien de mes amendements au PJL ELAN. Présence au débat public sur la PPE organisé par les Entreprises du Numérique (MENE) Jeudi 31 Mai Paris  Séance publique dans l’hémicycle : PJL ELAN, soutien de mes amendements. Vendredi 1er Juin ParisEn savoir plus surSemaine 22 – 2018 – Du 28 mai au 3 juin[…]

Travailler à la conversion de la centrale et des emplois : mon engagement pour l’Environnement et Cordemais

Travailler à la conversion de la centrale et des emplois : mon engagement pour l’Environnement et Cordemais

Plan Climat, et après ? La centrale de Cordemais œuvre à sa transition depuis plusieurs années et c’est dans ce contexte que j’ai rencontré les salariés et la direction lors de ma campagne électorale. C’est aujourd’hui en tant que Députée que je travaille aux côtés des différents acteurs à la reconversion du site, du territoire et des emplois directs et induits. Dès l’annonce du Plan Climat par le Ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, qui prévoit l’arrêt de l’utilisation du charbon à l’horizon 2022, je l’ai interrogé par le biais d’une Question d’Actualité au Gouvernement. Cette question portait sur l’utilisation de la biomasse et le projet EcoCombust pour produire de l’énergie moins carbonnée. C’est ainsi que jeEn savoir plus surTravailler à la conversion de la centrale et des emplois : mon engagement pour l’Environnement et Cordemais[…]