Vers une transition à la biomasse de la centrale électrique de Cordemais

Vers une transition à la biomasse de la centrale électrique de Cordemais

La Députée LREM de la troisième circonscription de Loire-Atlantique, Anne-France Brunet, organisait le 21 juin 2018 un débat public labellisé par la Commission Nationale du Débat Public dans le cadre de la programmation pluriannuelle de l’énergie, sur le thème de la transition énergétique de la centrale de Cordemais par la biomasse et réunissait à l’hippodrome de Cordemais plus d’une centaine d’acteurs et de citoyens du territoire. Les échanges se sont structurés autour de trois thématiques : le bois-énergie et la combustion, la méthanisation et le financement de projets.  La PPE constitue un outil stratégique majeur en France. Elle aura à répondre à la fois aux engagements nationaux et internationaux sur le climat, à défendre la préservation de l’environnement mais aussiEn savoir plus surVers une transition à la biomasse de la centrale électrique de Cordemais[…]

Synthèses des tables-rondes – Réunion publique 21 juin

Synthèses des tables-rondes – Réunion publique 21 juin

Je suis très heureuse d’avoir pu vous accueillir nombreuses et nombreux lors du débat public que j’aiorganisé à Cordemais ce jeudi 21 juin. Il est très important pour moi que le travail et la détermination des forces vives puissent être mis en avant et participent à la construction des politiques publiques. A partir des compte-rendus des différents débats publics, la CNDP rédigera un rapport qui servira de base à l’élaboration de la future Loi de Programmation Pluriannuelle de l’Energie. Elle devrait arriver à la fin de l’année 2018. Les experts étaient nombreux et leurs interventions d’une très grande qualité. Je les remercie et les assure de ma volonté -renforcée après nos échanges- à travailler, à leurs côtés, sur des énergiesEn savoir plus surSynthèses des tables-rondes – Réunion publique 21 juin[…]

2018 – Semaine 25 – Du 18 au 24 Juin

2018 – Semaine 25 – Du 18 au 24 Juin

Lundi 18 Juin  Nantes Cérémonie de commémoration de l’appel du 18 Juin à Nantes. Préparation avec mon équipe de la réunion publique CNDP du 21 Juin. Cérémonie de commémoration de l’appel du 18 Juin à Saint-Herblain. Mardi 19 Juin Nantes Préparation avec mon équipe de la réunion publique CNDP du 21 Juin. Mercredi 20 Juin Nantes Préparation avec mon équipe de la réunion publique CNDP du 21 Juin. Jeudi 21 Juin Nantes Réunion publique organisé avec la CNDP à Cordemais.  « Ecosystème biomasse : énergies vertes innovantes ». Avec 3 tables-rondes : bois-énergie, méthanisation, financement de projet. Vendredi 22 Juin Nantes Consultations citoyennes

Barbara Pompili et Anne-France Brunet débattent de la biomasse

Barbara Pompili et Anne-France Brunet débattent de la biomasse

La biomasse pourra-t-elle sauver la centrale thermique de Cordemais et offrir de nouvelles opportunités au territoire ? Lancé il y a deux ans par EDF, le projet Ecocombust dessine un avenir hors charbon pour la centrale de Cordemais. Le dernier essai de combustion avec un mix 80 % biomasse – 20 % charbon s’est révélé concluant sur le plan technique (lire PO du 15 juin). Mais encore faut-il maintenant dégager un modèle économique et écologique durable et rentable. C’est tout le sens de la réunion organisée ce jeudi 21 juin à l’hippodrome de Cordemais par la députée LaRem de la 3e circonscription Anne-France Brunet. Elle vient nourrir le débat public sur la programmation pluriannuelle de l’énergie (PEE). « J’ai initiéEn savoir plus surBarbara Pompili et Anne-France Brunet débattent de la biomasse[…]

La députée de Cordemais entre au Conseil supérieur de l’énergie

La députée de Cordemais entre au Conseil supérieur de l’énergie

Anne-France Brunet, députée LREM de la 3e circonscription, est nommée au Conseil supérieur de l’énergie. Elle organise, le 21 juin, une table ronde sur l’avenir de la centrale. Anne-France Brunet, députée de Nantes-Saint-Herblain (3e circonscription de Loire-Atlantique) vient d’être nommée au Conseil supérieur de l’énergie, une instance nationale qui conseille le gouvernement sur ces questions. « J’ai fait des enjeux énergétiques liés à la transition écologique un pilier de mon engagement et de mon action », explique-t-elle. Traduction : elle est la députée de Cordemais, ville de la fameuse centrale thermique au gaz, menacée de disparition et elle joue des coudes pour faire en sorte que ça n’arrive pas. Ce fut d’ailleurs sa première question à l’Assemblée, à peine élue, en 2017. Solution :En savoir plus surLa députée de Cordemais entre au Conseil supérieur de l’énergie[…]