Les abeilles ont besoin de nous (et vice-versa)

Les abeilles ont besoin de nous (et vice-versa)

En présentant le projet d’une nouvelle miellerie collective, le CETA met l’accent sur la sauvegarde des abeilles et notamment sur l’abeille noire. Les abeilles sont menacées En France, depuis une trentaine d’années, les populations d’abeilles diminuent, une surmortalité qui s’est accélérée dans les années 1990. En cause ? L’usage intensif de produits phytopharmaceutiques qui intoxiquent les abeilles, le frelon asiatique, terrible prédateur, l’absence de biodiversité et le réchauffement climatique. Pourtant, on a plus que jamais besoin des abeilles. Sans elles, la gestion de matières premières renouvelables serait impossible. 170 000 espèces de plantes sont pollinisées par les abeilles. Sans l’abeille, il n’y a pas d’agriculture durable. Une nouvelle miellerie collective pour l’apiculture locale C’est le projet développé par les apiculteurs passionnés du CentreEn savoir plus surLes abeilles ont besoin de nous (et vice-versa)[…]