Question écrite : Maladie de Lyme

Cycle d’infestation des tiques porteurs de la Maladie de Lyme | LeParisien Infographie

Mme Anne-France Brunet interroge Mme la Ministre des solidarités et de la santé sur la maladie de Lyme.

Un certain nombre de patients atteints de la maladie de Lyme et résidant sur ma circonscription m’ont fait part de leur difficulté à être diagnostiqués et à bénéficier d’une prise en charge médicale suffisante.

Transmise lors d’une piqûre de tique infectée par une bactérie, l’évolution de la maladie peut s’avérer avoir des conséquences graves et invalidantes sur la santé des personnes concernées. Un mauvais diagnostic ou un diagnostic tardif laisse de nombreux malades dans une errance médicale parfois longue de plusieurs années. Entre 12 000 et 15 000 nouveaux cas sont détectés chaque année en France et pour les associations de malades, un nombre beaucoup plus important de personnes pourraient être infectées sans le savoir.

Par ailleurs, tous les pays européens n’utilisent pas les même tests de dépistage. Le test Elisa est utilisé en France alors que le test Western Blot utilisé en Allemagne diagnostiquerait dix fois plus de patients atteints de la maladie de Lyme.

Malgré le plan national de novembre 2016, la prise en charge de la maladie n’est pas jugée satisfaisante par les patients.

Ainsi, Madame Anne-France Brunet demande à Madame la Ministre des solidarités et de la santé de bien vouloir présenter les dispositions pour assurer un dépistage plus fiable de la maladie de Lyme ainsi qu’une prise en charge plus efficace des patients atteints par cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *