Le portrait d’une députée qui sait ce que sont les combats sportifs… et politiques!

Une femme persévérante

De St-Maur-des-Fossés à Nantes, via Cadarache, Toulouse… Anne-France Brunet a de la suite dans les idées.

Anne-France Brunet et Laura Flessel se sont-elles affrontées dans une autre vie ? « J’ai été escrimeuse mais jamais au niveau de l’actuelle ministre des Sports », précise la nouvelle députée REM (République en marche) de la 3è circonscription, l’ex-fief de Jean-Marc Ayrault. Tout de même ! Fin des années quatre-vingt, elle est demi-finaliste par équipe au fleuret lors d’un championnat de France universitaire.

« Trente ans sans faire de politique, même si j’y ai beaucoup pensé »

Une trentaine d’années est passée. Le 27 juin 2017, les deux femmes se croisent et cette fois elles jouent dans la même équipe, REM, et ont le même manager, Emmanuel Macron. À l’Assemblée nationale, Laura Flessel siège dans le carré des ministres ; Anne-France Brunet est assise plus haut, au centre gauche de l’hémicycle, place numéro 550.

Trente ans sans faire de politique pour Anne-France Brunet, « même si de 20 à 30 ans, j’y ai beaucoup pensé : j’ai toujours voulu m’impliquer dans la vie de mon pays… peut-être à cause de mon prénom », sourit-elle. Elle n’a pas « poussé plus loin : je voyais des partis renfermés sur eux-mêmes… Je n’avais pas ma place ».

Anne-France Brunet poursuit ses études débutées à Savigny-sur-Orge, dans l’Essonne. Bac en poche, elle s’inscrit à la faculté de Toulouse pour étudier les mathématiques. « Je me destinais à la recherche ». Fin des années quatre-vingt-dix, après une année de maître auxiliaire, ses ambitions ont évolué : elle candidate pour un poste dans une société de service informatique. « Le recruteur m’a dit que je ne pouvais diriger des ingénieurs n’étant pas moi-même ingénieure ».

En 2010, Anne-France Brunet est titulaire d’un diplôme d’ingénieure et dans la foulée crée sa société de conseil à Vinon-sur-Verdon. « J’habitais dans le Var car j’ai fait ma soutenance de diplôme au CEA de Cadarache », le plus grand centre européen de recherche et développement sur l’énergie nucléaire.

Formation continue
Dix années avant d’être diplômée… « J’ai dû être persévérante : pendant mes études, la vie continuait, notamment professionnelle ». Une vie riche et mobile.

Anne-France Brunet suit sa formation par correspondance avec le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam). En parallèle, elle effectue diverses missions, en région parisienne, Paca, aux Antilles… « J’ai géré par exemple l’informati18que pour le passage à l’euro des services du port autonome de Guadeloupe ». Aujourd’hui, Anne-France Brunet dissout sa société. « Je ne vois pas comment ne pas me consacrer pleinement à mon mandat de députée. Physiquement et moralement ».

La députée REM est membre de la commission de la défense et des formes armées. Cohérent lorsque DCNS Indret est ancrée sur sa circonscription.

Jean-Pascal Hamida, pour Presse Océan

Coupure de presse. Presse Océan du 18 juillet 2017. "Une femme persévérante".
Coupure de presse. Presse Océan du 18 juillet 2017. “Une femme persévérante”.

Retrouvez ma biographie disponible sur mon site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *