Police de sécurité du quotidien : travailler avec les territoires

Anne-France Brunet en visite au Commissariat Waldeck le 10 novembre 2017
Anne-France Brunet en visite au Commissariat Waldeck-Rousseau le 10 novembre 2017

Dans le cadre de la mise en place de la Police de Sécurité du Quotidien, plus proche et mieux connue des habitants, le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a lancé une phase de concertation puis d’expérimentation avant sa mise en place définitive partout sur le territoire.

Faisant de la sécurité une de mes priorités de campagne, j’avais soutenu auprès de Monsieur Collomb la candidature de la ville de Saint-Herblain. De très nombreuses autres villes et métropoles à travers la France se sont également portées candidates. C’est le symbole que cette police de Sécurité du Quotidien est attendue et que le Gouvernement avance dans la bonne direction.

J’avais signalé, par courrier, à Johanna Rolland, Maire de Nantes, que si elle souhaitait que la Police de Sécurité du Quotidien soit expérimentée dans sa ville, je la soutiendrai pleinement.

C’est le 10 novembre qu’elle a rencontré Nicole Klein, préfète de Loire-Atlantique, dans le cadre de cette concertation. Je m’associe pleinement à cette démarche et serai présente aux prochaines réunions, afin d’imaginer la mise en place de la police de sécurité du quotidien à Nantes et Saint-Herblain, dont le coeur de Bellevue est à leur limite.

Coupure d’Ouest-France du 23/11/17

En cas de sélection de Bellevue comme quartier pilote pour cette expérimentation, je m’engagerai pleinement auprès des acteurs locaux pour faire de cette expérimentation une réussite, au plus proche des attentes des policiers, commerçants et habitants.

Retrouvez ci-dessous mon courrier et la réponse de Johanna Rolland.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *