La députée a ouvert sa permanence à Bellevue

La Députée a ouvert sa permanence à Bellevue

Saint-Herbain – Elue dans la 3e circonscription en Juin, Anne-France Brunet a encore à se faire connaître. L’ouverture d’un local de permanence va y contribuer.

Anne-France Brunet (à gauche) avec l'équipe en place dans les locaux de la permanence, Emmanuelle Bouchaud et Thomas Savary.
Anne-France Brunet (à gauche) avec l’équipe en place dans les locaux de la permanence, Emmanuelle Bouchaud et Thomas Savary.

A l’école élémentaire pour constater la mise en place du dédoublement dans les classes de CP et s’assurer que “les choses sont bien prises en compte” ; dans les associations de chômeurs “pour bien comprendre les problématiques” ; à la centrale de Cordemais où elle a “besoin de dialoguer” … Anne-France Brunet, députée de la troisième circonscription (Nantes Nord, Saint-Herblain, Couëron, Sautron, Indre, Saint-Etienne-de-Montluc, Cordemais, Vigneux et Le Temple-de-Bretagne) depuis quatre mois, dit avoir assez pris la mesure de la fonction.

Tout le monde a commencé une première fois et on a le potentiel pour apprendre rapidement“, dit-elle en évoquant les autres députés En Marche qui, comme elle, sont totalement débutants dans une fonction élective.

A l’Assemblée Nationale, elle siège à la commission de la Défense “parce que c’est en rapport avec le territoire“. Elle compte bien cependant “interppeller” plus largement à l’Assemblée Nationale. 

J’ai un axe social très fort, avec en priorité l’emploi et la formation“, dit-elle. Alors, au moment où son mouvement reçoit la critique de mener une politique de droite elle répond qu’il faut “regarder les aspects du pouvoir d’achat”.

L’envie de faire mieux.

La soudaineté de son élection semble pousser aujourd’hui Anne-France Brunet à réorganiser quasiment tout autour d’elle. “Mais je ne suis pas prise de court car cela fait référence à ma vie professionnelle“. Rompue à l’innovation, elle a commencé à s’entourer “d’experts qui me conseillent et m’éclairent sur différentes thématiques“. Elle a constitué son équipe de collaborateurs avec, comme assistante, une élue régionale.

C’est Emmanuelle Bouchaud qui assurera une présence à la permanence que la députée vient d’ouvrir à la limite de Nantes et Saint-Herblain. Elle avait quitté Europe Ecologie les Verts (EELV) en 2015, alors qu’elle était conseillère régionale de la majorité durant la dernière mandature de Jacques Auxiette et qu’elle siège toujours au conseil régional avec le groupe d’opposition.

Anne-France Brunet y recevra le vendredi. Pour elle qui partage désormais son temps, “à égalité de temps” entre Nantes et Paris, c’est peu dire que cette élection a bouleversé sa vie. “J’ai eu le courage et la possibilité de le faire professionnellement, et aussi parce que j’ai été soutenue par mes proches“, dit-elle. La fonction de députée, elle le reconanit, est arrivée un peu par surprise. “Je me sens différente et ce n’est pas un poids mais une fierté, avec l’envie de faire au mieux pour y arriver“. Elle parle d’une “dimension magnifique qui oblige“.

Cette semaine, elle a ouvert sa permanence au numéro 20 du Boulevard Emile Romanet. Son équipe accueille les mardi, jeudi et vendredi de 14h à 17h30. Elle a aussi un planning de permanences dans les maires des six communes de la circonscription. Son site internet est en ligne : www.annefrancebrunet.fr

Jean-François Marival

Article de Presse. Ouest-France du 17 Octobre 2017. La députée a ouvert sa permanence à Bellevue | Ouest-France - Jean-François Marival
Article de Presse. Ouest-France du 17 Octobre 2017. La députée a ouvert sa permanence à Bellevue | Ouest-France – Jean-François Marival

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *