Déclaration de Politique Générale d’Edouard Philippe

Le 4 juillet dernier, le Premier Ministre Edouard Philippe a engagé la responsabilité de son Gouvernement devant l’Assemblée Nationale lors du discours de Politique Générale.

Edouard Philippe à la tribune de l'Assemblée Nationale | Crédit Photo : Libération
Edouard Philippe à la tribune de l’Assemblée Nationale | Crédit Photo : Libération

Après le discours de Versailles où le Président de la République a présenté les grandes idées et la méthode de son projet politique, le Premier Ministre a annoncé les grandes réformes qui permettront de transformer le pays en profondeur lors des cinqs prochaines années. Ce discours est à mon sens l’acte fondateur du projet que nous portons pour la société.

Vous pouvez retrouver sa Déclaration de Politique Générale en totalité en cliquant sur ce lien.

Vote solennel de l'Assemblée Nationale du 4 Juillet 2017. 370 Pour, 129 abstentions, 67 contre.
Vote solennel de l’Assemblée Nationale du 4 Juillet 2017.

Engagée dès la campagne pour l’élection présidentielle et convaincue que les réformes annoncées vont dans le bon sens, j’ai voté la confiance au Gouvernement. J’en retiens :

  • Rétablissement de la confiance dans l’action publique par un projet de Loi sur la transparence et la moralisation politique
  • Réforme de la justice : Plus de places de prison, transformations de certaines procédures
  • Une stratégie nationale de santé axée sur la prévention : Augmentation du nombre de vaccins obligatoires dès la petite enfance, Augmentation progressive du prix du paquet de cigarette à 10 euros, service sanitaire pour les étudiants en santé, meilleure articulation ville-hôpital, lunettes soins dentaires et aides auditives prises en charge intégralement par l’Assurance-Maladie
  • Revalorisation de l’Allocation adulte handicapé et du Minimum vieillesse
  • Réforme de la taxe d’habitation pour exonérer 80% des citoyens les moins aisés
  • Création d’un “pass culture” pour les jeunes
  • Augmentation du budget de la défense à 2% du PIB d’ici 2025.
  • Mise en place d’une police de proximité pour rétablir la confiance avec les citoyens
  • Evolution du Baccalauréat en diminuant le nombre d’épreuves terminales et augmenter la part du contrôle continu
  • Réforme du code du travail par ordonnances : renforcer le dialogue social dans l’entreprise et les branches, redonner du pouvoir d’achat aux actifs, sécuriser les parcours professionnels, rendre le système de retraite plus juste et plus lisible.
  • Renforcement de la formation professionnelle, refonte de l’apprentissage
  • Ouverture de l’assurance chômage aux démissionnaires et aux indépendants
  • Suppression des cotisations salariales sur l’assurance maladie et chômage via un transfert sur la CSG, ce qui représente 250€ de plus par an pour un travailleur au SMIC.
  • Ramener le déficit sous la barre des 3% en baissant la pression fiscale et baisser la dépense publique.
  • Diminution des prélèvements obligatoires de 20 milliards d’ici 2022.
  • Equilibrage des comptes de la Sécurité Sociale à l’horizon 2020.
  • Mise en place d’un “compte citoyen en ligne” avec l’ensemble des services publics accessibles en numérique
  • Baisse du coût du travail
  • Transformation du CICE en allègement de charges
  • Réduction de l’imposition des sociétés de 33.3 % à 25% d’ici 2022.
  • Suppression du Régime Sociale des Indépendants et adossement au régime général de la Sécurité Sociale
  • Transformation de l’ISF en Impôt sur la Fortune Immobilière
  • Imposition unique de 30% sur les revenus de l’épargne
  • Définition d’une Stratégie Nationale pour l’Intelligence Artificielle
  • Tendre vers la neutralité carbone d’ici 2050 : plus de nouveaux permis d’exploitation d’hydrocarbures, convergence de la fiscalité diesel-essence d’ici 2022, diminution de moitié des déchets mis en décharge et recyclage de 100% des plastiques d’ici 2025.
  • Création des Assises de la Mobilité pour orienter les investissements en faveur des déplacements quotidiens et désenclaver les territoires
  • Réforme du logement pour accélérer les procédures
  • Création de nouveaux emplois dans les filières d’énergies marines
  • Réconcilier les Français avec l’Union Européenne : politique de défense, convergence sociale en ce qui concerne les travailleurs détachés, redéfinition du projet à 27
  • Organiser les Jeux Olympiques de Paris 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *