La Convention citoyenne pour le climat de Loire-Atlantique

Anne-France Brunet lors de la première réunion de la convention citoyenne pour le climat de loire-atlantique
Première réunion de la convention citoyenne pour le climat de Loire-Atlantique.

Nous assistons aujourd’hui à un dérèglement climatique sans précédent. Face à cela, le constat est unanime : nous devons agir pour faire de la transition écologique une réalité.

A la suite du Grand débat national, les Français ont exprimé une double demande : plus de démocratie participative, et plus d’écologie. C’est la raison pour laquelle le Président de la République a tenu à ce que soit instituée une Convention citoyenne pour le climat.

Cette Convention, placée sous le signe de la concertation, a débuté ses travaux le vendredi 4 octobre. Elle réunit 150 citoyens, tirés au sort et représentatifs de la population française (âge, sexe, lieu de résidence, professions et catégories socioprofessionnelles, …). Son objectif est simple : faire émerger des propositions concrètes en faveur de l’environnement et de la transition écologique.

Vous pouvez prendre connaissance de leurs travaux ici.

Convaincue de l’intérêt d’un tel exercice démocratique, j’ai décidé d’organiser une Convention citoyenne pour le climat sur la 3e circonscription de la Loire-Atlantique. Réunissant quinze citoyens, sélectionnés selon les mêmes modalités qu’au niveau national, cette dernière aura pour mission de faire des propositions pour endiguer le réchauffement climatique, qui soient applicables au niveau local.

Les 15 citoyens sélectionnés se sont réunis pour la première fois le samedi 9 novembre dernier. Ils ont eu l’occasion d’échanger tous ensemble sur les questions de mobilité. Retrouvez-ci-dessous un résumé, en image, de la première session.

Cette Convention se réunira de nouveau le samedi 23 novembre et le samedi 14 décembre. Les thèmes qui seront abordés concerneront alors notre façon de nous nourrir, de produire et de consommer.

Si vous souhaitez obtenir davantage d’information sur ce sujet, vous pouvez joindre les équipes d’Anne-France Brunet par téléphone au 02 28 06 89 01, ou par email à l’adresse anne-france.brunet@assemblee-nationale.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *