Communiqué de presse – Réunification de la Bretagne

 

http://www.assemblee-nationale.fr/

La réunification de la Bretagne : un enjeu de démocratie pour les parlementaires bretons
Nantes, le 13 décembre 2018.
Plus de 100.000 électeurs inscrits dans le département de la Loire-Atlantique ont signé la pétition demandant l’organisation d’une consultation sur la réunification avec la Bretagne. Cela fait 10% du corps électoral, ce qui est considérable et prouve que nos concitoyens sont loin de se désintéresser de la démocratie territoriale et de ce sujet en particulier.

Ce succès vient couronner des années de fortes mobilisations citoyennes. Le seuil d’un dixième des électeurs fixé par la loi pour demander l’organisation d’une consultation locale ayant été atteint, nous demandons que la volonté des habitants de Loire-Atlantique soit respectée par le Conseil départemental pour qu’ils puissent s’exprimer.

Organiser une consultation populaire permettrait à chaque électeur de s’exprimer en donnant son avis sur la mise en oeuvre ou non par le Conseil départemental de son droit d’option. Ce n’est qu’ensuite que le Conseil départemental pourra décider de manière éclairée que soit mis au débat des trois assemblées locales (2 régions et le département), le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Dans le contexte actuel, où une partie du peuple a l’impression que les élus leur confisquent la parole, qu’ils ne sont pas entendus, circonscrire cette consultation serait perçu comme un renoncement de la parole citoyenne. C’est pourquoi, nous, parlementaires des cinq départements bretons, relayons amicalement vers nos collègues du Conseil départemental de Loire-Atlantique, cette volonté populaire qui s’est exprimée jusqu’à nous.

Paul Molac, député du Morbihan
Yves Daniel, député de Loire-Atlantique
Sandrine Josso, députée de Loire-Atlantique
Gael Le Bohec, député d’Ille-et-Vilaine
Aude Amadou, députée de Loire-Atlantique
Erwan Balanant, député du Finistère
Thierry Benoit, député d’Ille-et-Vilaine
Maryvonne Blondin, sénatrice du Finistère
Anne-France Brunet, députée de Loire-Atlantique
Michel Canévet, sénateur du Finistère
Jean-Luc Fichet, sénateur du Finistère
Marc Le Fur, député des Côtes-d’Armor
Bruno Joncour, député des Côtes-d’Armor
Yannick Kerlogot, député des Côtes-d’Armor
Joël Labbé, sénateur du Morbihan
Jean-Charles Larsonneur, député du Finistère
Jacques Le Nay, sénateur du Morbihan
Gwendal Rouillard, député du Morbihan
Michel Vaspart, sénateur des Côtes-d’Armor

Contact Presse
Sacha Capelier – Collaborateur : 06 79 27 00 97

Permanence parlementaire – 20 Boulevard Emile Romanet, 44100 Nantes
Tél : 02 28 06 89 01 – www.annefrancebrunet.fr

                                                                 

5 commentaires sur “Communiqué de presse – Réunification de la Bretagne

  1. Ping :Ces parlementaires veulent une consultation populaire sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne - Tous ensemble pour Quimper et la Cornouaille.

  2. Bonjour,

    Je viens de prendre connaissance de votre projet de consultation locale pour le rattachement de la Loire Atlantique à la région Bretagne avec les seuls départements de la Bretagne (Finistère, Cotes d’Armor, Ile et Vilaine, Morbihan) et de la Loire Atlantique qui dépend des Pays de Loire. Pourquoi ne pas consulter également les départements des Pays de la Loire (Maine et Loire, Mayenne, Sarthe et vendée) qui sont aussi concernés !!!! C’est complètement déloyal. Cette région des Pays de Loire, dont dépend actuellement la Loire atlantique, est très dynamique et vous voulez réduire les PDL à 4 départements qui n’auront plus de villes importantes!!!! L’idéal serait de faire le Grand Ouest avec les 2 régions actuelles.
    J’ose espérer qu’il est logique d’interroger les 2 régions actuelles.

    1. Madame Cartier, Brunet,

      J’attire votre attention sur l’UBL (Université Bretagne Loire) qui est un échec de plus au niveau grand ouest.

      La faute à nos politiques parisiens et à l’existence d’une région sans âmes que l’on veut maintenir à tout prix. Il n’y aura jamais de synergie et de dynamique sur un territoire allant de Brest à Le mans !

      Que l’état Français reconnait ses erreurs répétées en matière d’organisation du territoire et laisse les acteurs locaux s’organiser pour atteindre un niveau excellence.

      Je rêve d’une grande université Bretonne avec un rayonnement européen et international qui est possible si au préalable on rattache la Loire Atlantique à sa région économique, géographique, culturelle et bien sur historique : LA BRETAGNE.

      Il faut être aveugle et /ou sourd pour ne pas voir les synergies possibles, les ambitions et la dynamique que cela créerai…

  3. Ping :Nantes : le président de Loire-Atlantique demande un référendum sur la question de la réunification de la Bretagne |

  4. Bonjour,

    En réponse au commentaire laissé.

    Je voudrai que vous étayé le côté “très dynamique” des pdl car j’ émet plus que des doutes sur votre affirmation !

    Sachez madame que le 49, 53 et 72 travail déjà de manière étroites et concertés sur bon nombre de sujet et souhaite renforcer leurs liens à l’avenir. Éventuellement dans une région centre val de loire. Le président de La région Centre a déjà émis le souhait d’un rapprochement avec ces 3 départements !

    L’histoire et l’avenir vont dans ce sens je pense…

    Électoralement votre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *