Interview France Info : Rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne

Interview France Info : Rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne

J’ai été interviewée ce matin par Marie Bernardeau sur France Info au sujet du rattachement de la Loire-Atlantique à la région Bretagne. Ce sujet pour moi est essentiel car une pétition le demandant a récolté 100 000 signatures soit 10% du corps électoral, ce qui est important pour une pétition de ce type.  Pour moi, cela va dans le sens des demandes des gilets jaunes : que l’on associe davantage les citoyens aux décisions et que l’on respecte leurs demandes. 

Ces parlementaires veulent une consultation populaire sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne

Ces parlementaires veulent une consultation populaire sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne

Dix-neuf parlementaires demandent l’organisation d’une consultation populaire en Loire-Atlantique pour interroger les habitants sur le rattachement de leur département à la région Bretagne. Pour la députée LREM Anne-France Brunet, cela irait aussi dans le sens de ce que demandent les gilets jaunes. Dix-neuf parlementaires de Loire-Atlantique, Morbihan, Ille-et-Vilaine, Côtes-d’Armor et Finistère demandent dans un communiqué commun l’organisation d’une consultation populaire au sujet du rattachement de la Loire-Atlantique à la région Bretagne. Les 62 élus du conseil départemental de Loire-Atlantique, réunis en session, seront appelés à voter lundi 17 décembre pour ou contre ce rattachement, après qu’une pétition, initiée par Bretagne réunie a franchi, le mois dernier, le cap des 100.000 signatures. Dans le cadre de la réforme territoriale de 2015En savoir plus surCes parlementaires veulent une consultation populaire sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne[…]

Nantes: «Sans les renforts promis, on va craquer», 200 policiers manifestent devant le commissariat

Nantes: «Sans les renforts promis, on va craquer», 200 policiers manifestent devant le commissariat

A l’appel du syndicat Unité SGP Police, environ 200 policiers se sont rassemblés mercredi après-midi devant le commissariat Waldeck-Rousseau. Les policiers nantais demandent 98 agents supplémentaires alors qu’aucun n’est pour le moment annoncé pour Nantes, malgré les engagements du Premier ministre « Policiers en colère ! », « Y’en a marre »… Chaude ambiance, ce mercredi après-midi, devant le commissariat central de Nantes. Quelque 200 policiers, munis de drapeaux et de fumigènes, étaient cette fois du côté des manifestants. Un rassemblement plutôt rare à l’initiative du syndicat Unité SGP Police (dans un contexte d’élections professionnelles) afin d’exprimer « un ras-le-bol » et « de nombreuses inquiétudes ». Avec en haut de la liste, la crainte que les renforts pour NantesEn savoir plus surNantes: «Sans les renforts promis, on va craquer», 200 policiers manifestent devant le commissariat[…]

Centrale de cordemais : la députée est plus optimiste

Centrale de cordemais : la députée est plus optimiste

La centrale de Cordemais (Loire-Atlantique) mourra-t-elle ? Jeudi 18 octobre, les élus locaux sont ressortis moyennement rassurés de chez le ministre François de Rugy. Anne-France Brunet, députée de Nantes-Saint-Herblain, semble plus optimiste après l’avoir rencontré ce jeudi 25 octobre. Interview avec Anne-France Brunet, députée de Nantes-Saint-Herblain, qui rencontré François de Rugy, ce jeudi 25 octobre. Vous venez de rencontrer, ce jeudi 25 octobre, le ministre de Rugy, avec quelques députés LREM. Que vous a-t-il dit sur Cordemais ? Il a réaffirmé les principes de base. D’abord, la Centrale de Cordemais est incontournable actuellement, pour assurer la sécurité d’approvisionnement du réseau électrique de la Région. Deuxième principe : la fin du charbon aura bien lieu en 2022. Ça, localement, tout le monde en aEn savoir plus surCentrale de cordemais : la députée est plus optimiste[…]