Question écrite : Critères d’évaluation de la PSQ

Question écrite : Critères d’évaluation de la PSQ

Le 8 Février 2018, Gérard Collomb a annoncé les 30 premières villes où devraient être déployée la Police de Sécurité du Quotidien. Nantes a donc été sélectionnée pour expérimenter la PSQ dans trois de ses quartiers, dont deux sont sur ma circonscription : Bellevue, les Dervallières et Malakoff. C’est une promesse une nouvelle fois tenue. J’ai annoncé que je souhaitais rapidement faire un bilan des attentes des habitants et des usagers du quartier pour évaluer la situation avant et après la mise en place de l’expérimentation. J’ai donc posé une question écrite à Monsieur Gérard Collomb afin qu’il puisse définir les critères de jugements de réussite de la PSQ et ses objectifs quantitatifs et qualitatifs. Question de Madame Anne-France Brunet MmeEn savoir plus surQuestion écrite : Critères d’évaluation de la PSQ[…]

Police de Sécurité du Quotidien à Nantes, promesse tenue !

Police de Sécurité du Quotidien à Nantes, promesse tenue !

Police de Sécurité du Quotidien à Nantes, promesse tenue ! 8 Février 2018 Ayant soutenu directement auprès du Ministre de l’intérieur la candidature des villes de Nantes et Saint-Herblain, je me félicite que cette Police de Sécurité du Quotidien soit expérimentée dès 2019 sur les quartiers de Bellevue, des Dervallières et de Malakoff. C’est une excellente nouvelle pour les habitants et les commerçants qui manifestent régulièrement leur inquiétudes face à une montée de l’insécurité et de la défiance envers les forces de l’ordre. Très attendue, la PSQ a pour objet de lutter contre les délits, les nuisances, les incivilités ressenties au quotidien, mais elle a aussi un rôle de médiation et a vocation à ramener la République dans nos quartiers.En savoir plus surPolice de Sécurité du Quotidien à Nantes, promesse tenue ![…]

Police de sécurité du quotidien : travailler avec les territoires

Police de sécurité du quotidien : travailler avec les territoires

Dans le cadre de la mise en place de la Police de Sécurité du Quotidien, plus proche et mieux connue des habitants, le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a lancé une phase de concertation puis d’expérimentation avant sa mise en place définitive partout sur le territoire. Faisant de la sécurité une de mes priorités de campagne, j’avais soutenu auprès de Monsieur Collomb la candidature de la ville de Saint-Herblain. De très nombreuses autres villes et métropoles à travers la France se sont également portées candidates. C’est le symbole que cette police de Sécurité du Quotidien est attendue et que le Gouvernement avance dans la bonne direction. J’avais signalé, par courrier, à Johanna Rolland, Maire de Nantes, que si elle souhaitaitEn savoir plus surPolice de sécurité du quotidien : travailler avec les territoires[…]

Police de sécurité du quotidien : Saint-Herblain candidate à l’experimentation

Police de sécurité du quotidien : Saint-Herblain candidate à l’experimentation

Promesse d’Emmanuel Macron alors candidat à la Présidence de la République, la “Police de sécurité du quotidien” sera déployée début 2018, selon le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. D’après les mots du Président, il s’agit là de “déployer une police mieux ancrée dans les territoires dont elle a la charge”. “Au plus près des français, elle développera une connaissance approfondie des lieux et des habitants qu’elle sera chargée de protéger et d’entendre”.”Une police qui connaît la population est plus à même de résoudre les problèmes locaux (…) elle sait faire preuve de fermeté quand c’est nécessaire, parce que seule une police proche des gens a les moyens de faire comprendre son action, d’assurer la sécurité de tout un quartier etEn savoir plus surPolice de sécurité du quotidien : Saint-Herblain candidate à l’experimentation[…]

Projet de Loi – Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme

Projet de Loi – Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme

En votant la loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme le 3 octobre dernier, j’ai voulu, comme la majorité des députés, sortir de l’état d’urgence permanent pour assurer de façon pérenne, des mesures indispensables. Car nous en sommes tous conscients, le terrorisme est un fléau qui -hélas- prendra du temps à être éradiqué. Le projet de loi comporte quatre mesures phares :  Instaurer des périmètres de protection pour assurer la sécurité d’évènements ou de lieux particulièrement exposés (réunions sportives, culturelles..). Le préfet pourra autoriser des inspections visuelles des bagages et des palpations de sécurité par des agents de sécurité privés, sous contrôle des policiers et gendarmes. Les forces de sécurité intérieure pourront aussi fouiller des véhiculesEn savoir plus surProjet de Loi – Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme[…]