Interdisons l’utilisation des perturbateurs endocriniens, dès maintenant.

Interdisons l’utilisation des perturbateurs endocriniens, dès maintenant.

Vous le saviez, qu’en prenant votre douche, vous pouviez devenir infertile ? Les produits cosmétiques que nous utilisons tous les jours sont imprégnés de bisphénols, de phtalates ou de parabènes. Autant de substances nocives pour notre organisme, classées comme “perturbateurs endocriniens”. En déréglant notre système hormonal, ces produits sont impliqués dans une variété de troubles et de pathologies, parmi lesquels l’obésité, la baisse du quotient intellectuel ou les cancers du système reproducteur. L’infertilité, nous en en avons discuté cette semaine dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. A l’occasion de l’examen du projet de loi de bioéthique, nous abordons des sujets passionnants, comme l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation (AMP) pour toutes les femmes, ou l’autoconservation de gamètes. Avec ce texte,En savoir plus surInterdisons l’utilisation des perturbateurs endocriniens, dès maintenant.[…]

Projet de loi de bioéthique : pourquoi se passer du privé ?

Projet de loi de bioéthique : pourquoi se passer du privé ?

Cette semaine commence l’examen du projet de loi de bioéthique. Ce texte ouvre de nombreux droits, et notamment l’accès à l’assistance médicale à la procréation (AMP) pour toutes les femmes, qu’elles soient seules ou en couple, avec un homme ou une femme. Le projet de loi de bioéthique souffre pourtant d’une insuffisance dans sa mise en œuvre, en excluant de ces nouvelles avancées les centres privés à but lucratif. En matière de médecine de la reproduction, le maillage territorial n’est pas assuré : nous comptons seulement 29 centres publics autorisés pour le don de gamètes en France. Cette situation entraîne une surcharge de travail pour les services et allonge les délais pour les patientes. Aussi, mieux couvrir le territoire permettrait d’augmenterEn savoir plus surProjet de loi de bioéthique : pourquoi se passer du privé ?[…]

Avec la loi « énergie-climat » la France se dote d’ambitions fortes et d’outils innovants pour réaliser sa transition écologique

Avec la loi « énergie-climat » la France se dote d’ambitions fortes et d’outils innovants pour réaliser sa transition écologique

Le 28 juin dernier, l’Assemblée nationale adoptait le projet de loi relatif à l’énergie et au climat. Ce texte est la concrétisation dans la loi de l’ambition écologique portée par le Gouvernement et la majorité depuis le début du quinquennat. Cette loi reconnaît enfin une réalité difficile : nous sommes en situation d’urgence écologique et climatique. L’inaction serait criminelle et il nous faut être courageux et affronter le défi qui s’impose à nous. C’est pourquoi nous fixons des objectifs et des moyens pour mettre en place une véritable transition écologique.         La loi « énergie-climat » ancre dans la législation nos objectifs ambitieux pour la transition écologique. Notre mix énergétique évoluera, en réduisant notre consommation d’énergies fossiles de 40% d’ici à 2030 etEn savoir plus surAvec la loi « énergie-climat » la France se dote d’ambitions fortes et d’outils innovants pour réaliser sa transition écologique[…]

Mon travail sur la Loi Energie – Climat

Mon travail sur la Loi Energie – Climat

Ces dernières semaines, j’ai particulièrement travaillé sur le projet de loi “énergie et climat”. Après la Programmation pluriannuelle de l’énergie, la transition écologique avait besoin d’une loi avec des engagements majeurs pour l’environnement. Le projet de Loi Ce texte a quatre axes principaux :  Réduire notre dépendance aux énergies fossiles en rehaussant l’objectif de réduction de la consommation d’énergies fossiles à 40% d’ici 2030 (contre 30% aujourd’hui), qui passera notamment par la fin de la production d’électricité à partir du charbon à compter du 1er janvier 2022, confirmée dans la loi. Lutter contre les passoires thermiques, en mettant en place une action en trois phases : Une phase incitative, qui ajoute aux aides existantes un nouvel arsenal de mesures d’informationEn savoir plus surMon travail sur la Loi Energie – Climat[…]

L’acceptabilité des projets : une condition sine qua non pour le déploiement des EnR en France

L’acceptabilité des projets : une condition sine qua non pour le déploiement des EnR en France

Mercredi 15 mai, j’étais invitée à participer aux 10e Rencontres des énergies renouvelables à la Maison de la Chimie, à Paris. L’occasion pour moi d’intervenir sur cette thématique centrale, notamment à travers la question de son acceptabilité. L’agence internationale de l’énergie (International Energy Agency) a publié en novembre dernier son rapport annuel sur les perspectives énergétiques mondiales pour 2018. Le constat qui ressort de cette étude est effarant : en 30 ans, le monde n’a fait aucun progrès dans la décarbonation des énergies et la part des énergies fossiles dans notre mix mondial est toujours égale à 80%. Si l’efficacité énergétique peine autant à émerger, c’est aussi à cause d’une absence de nouvelles règlementations d’envergure. C’est pourquoi en France nous devonsEn savoir plus surL’acceptabilité des projets : une condition sine qua non pour le déploiement des EnR en France[…]

Visite à la Commission européenne : l’Union européenne, une réponse aux défis d’aujourd’hui

Visite à la Commission européenne : l’Union européenne, une réponse aux défis d’aujourd’hui

Cette semaine, j’ai eu l’occasion de visiter la Commission européenne avec mes collègues de la Commission des Affaires économiques. Je pense qu’il est primordial d’assurer des liens étroits entre les élus nationaux et les institutions européennes. En effet, notre travail est complémentaire et se nourrit d’une meilleure connaissance mutuelle : la France ne peut réussir sans une action concertée avec la Commission européenne et ses services. J’ai bien conscience que l’Union européenne peut parfois paraître distante. En réalité pourtant, elle prend des décisions qui ont des conséquences très visibles dans notre vie quotidienne : fin des frais d’itinérance téléphoniques, interdiction des plastiques à usage unique ou seuils de pollution plus protecteurs. Voilà autant de sujet sur lesquels l’Europe avance et agit concrètementEn savoir plus surVisite à la Commission européenne : l’Union européenne, une réponse aux défis d’aujourd’hui[…]

Favoriser l’apprentissage du breton : amendement au projet de loi école de la confiance

Favoriser l’apprentissage du breton : amendement au projet de loi école de la confiance

J’ai pris la parole dans l’hémicycle hier pour soutenir l’amendement de mon collègue Paul Molac visant à créer un cas dérogatoire à l’obligation de participation financière d’une commune à la scolarisation d’enfant résidant sur son territoire lorsque leur inscription dans une autre commune est justifiée par un enseignement de la langue régionale (et vice-versa, un cas dérogatoire pour la commune qui reçoit ces enfants). En effet, les inscriptions en classe bilingue ne sont pas considérées comme des cas dérogatoires, les maires des communes de résidence n’étant pas strictement tenus de participer aux frais de scolarité. Les maires des communes d’accueil refusaient donc régulièrement les inscriptions en classe bilingue. Certains parents se voyaient ainsi opposer un refus d’inscription sous le prétexteEn savoir plus surFavoriser l’apprentissage du breton : amendement au projet de loi école de la confiance[…]

PLF 2019 : Défense de l’amendement n°122 sur les IFER

PLF 2019 : Défense de l’amendement n°122 sur les IFER

  Mardi 18 décembre, je défendais dans l’hémicycle un amendement visant à modifier l’article 25 du projet de loi de finances 2019. L’amendement n°122 a été adopté par l’Assemblée nationale, ce qui est une réussite pour la défense des collectivités territoriales. Découvrez l’exposé des motifs : “A l’aune du Plan Climat, qui met en place une stratégie ambitieuse de réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’ensemble des centrales à charbon encore en activité sur le territoire vont progressivement être arrêtées. Cet arrêt représente une perte de produit fiscal pour les communes et établissements publics de coopération intercommunale qui percevaient l’imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER). C’est pourquoi le PLF contient cet article 25, qui met enEn savoir plus surPLF 2019 : Défense de l’amendement n°122 sur les IFER[…]

Allocation Journalière de Présence Parentale : rétablir une justice dans l’attribution

Allocation Journalière de Présence Parentale : rétablir une justice dans l’attribution

Un citoyen de ma circonscription m’a alerté sur les difficultés qu’il a rencontrées dans le versement de l’AJPP. Indépendant, la CAF a refusé de lui verser l’AJPP au motif que sa fille, atteinte d’un cancer, n’était pas domicilié chez lui. Cette situation est d’autant invraisemblable que dans un premier temps il a diminué son temps de travail pour pouvoir s’en occuper davantage (elle était hospitalisée à Nantes alors que la mère de la fillette n’habite pas la région) et dans un second elle a bénéficié de l’Hospitalisation à Domicile chez ce citoyen ! Qui tout en travaillant moins, continuait à verser la pension alimentaire et avait alors la charge réelle de l’enfant. Cette décision, récurrentes dans les CAF, pose uneEn savoir plus surAllocation Journalière de Présence Parentale : rétablir une justice dans l’attribution[…]

Bilan du déplacement à Taïwan

Bilan du déplacement à Taïwan

      La semaine dernière, je participais au déplacement organisé par le groupe d’études à vocation internationale sur l’expansion de l’économie taïwanaise. Ce fut l’occasion pour moi de rencontrer de nombreuses entreprises et d’échanger avec les pouvoirs publics. Comme je l’écrivais avant mon départ, Taïwan est un pays en pleine croissance. L’île, dont l’industrie technologique se développe, attire de plus en plus de firmes. Ce qui m’a marqué, pendant ce déplacement, ce sont les quelques similitudes que l’on retrouve entre Taïwan et la France. D’abord, en termes d’organisation de la démocratie. Taïwan connaît une réelle problématique de participation aux élections, comme c’est le cas dans notre pays. Ensuite, au niveau de l’égalité femme-homme. L’élection de Tsai Ing Wen estEn savoir plus surBilan du déplacement à Taïwan[…]

PLF 2019 : Protégeons les collectivités touchées par la fin du charbon.

PLF 2019 : Protégeons les collectivités touchées par la fin du charbon.

Ce samedi 20 octobre 2018, en pleine séance de nuit, nous avons discuté de l’article 25 du Projet de Loi de Finance pour 2019. Cet article est d’une importance capitale pour la transition énergétique de nos territoires et il me tenait particulièrement à coeur de le défendre. Vue l’heure j’ai cependant du raccourcir mon intervention mais cet article a pu bénéficier, à ma demande et après accord du groupe LaREM, d’un scrutin public.  Cet article diminue l’impact de la fermeture des centrales thermiques à charbon, comme à Cordemais, et protège les collectivités territoriales de pertes financières très importantes. Cet article était donc nécessaire pour conserver l’attractivité des territoires et assurer une transition énergétique efficace. Cette mesure du PLF 2019 estEn savoir plus surPLF 2019 : Protégeons les collectivités touchées par la fin du charbon.[…]

Communiqué de presse : mon choix pour le candidat LaREM à la présidence de l’Assemblée Nationale

Communiqué de presse : mon choix pour le candidat LaREM à la présidence de l’Assemblée Nationale

J’aurai lundi, à l’instar de mes collègues députés, à voter pour désigner le candidat de notre groupe à la présidence de l’AN. Si chacune des candidatures aujourd’hui déclarées au sein de La République en Marche se justifie largement, j’ai choisi de soutenir celle de Barbara POMPILI. Son expérience politique, son travail parlementaire et ses engagements en faveur de l’environnement, qui me tiennent particulièrement à cœur, ne sont plus à démontrer. Nous avons travaillé ensemble, je l’ai reçue en juin sur ma circonscription, dans le cadre de la PPE et du débat que j’ai organisé autour, notamment, de la transition énergétique de la centrale thermique de Cordemais. J’ai pu alors constater sa grande détermination et ses convictions qui me paraissent essentiellesEn savoir plus surCommuniqué de presse : mon choix pour le candidat LaREM à la présidence de l’Assemblée Nationale[…]

Projet de Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel : mes propositions

Projet de Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel : mes propositions

Le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel participe à cette révolution que nous voulons mener. Vous savez, comme moi, à quel point notre société évolue. Elle le fait assez vite pour que le futur soit une source d’inquiétudes. Construire la société de compétences, c’est armer nos concitoyens face à un contexte qui change sans cesse. J’ai la conviction que pour édifier cette société il faut garantir à chacun un droit à la formation, véritable assurance face aux mutations du marché du travail. Le projet de loi rend plus attractif et accessible la formation professionnelle, comme l’apprentissage, aux entreprises et à nos concitoyens. J’ai proposé des amendements reconnaissant davantage les parcours de formation des Français. MesEn savoir plus surProjet de Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel : mes propositions[…]

Loi ELAN : Mon action pour le logement des français

Loi ELAN : Mon action pour le logement des français

La loi ELAN est un projet ambitieux qui vise à pouvoir construire mieux, plus vite et moins cher afin de répondre aux problèmes drastiques liés à l’habitat des français. Il est urgent d’agir et c’est pour cela que je me suis engagée dans la proposition de plusieurs amendements afin de mieux répondre aux attentes des citoyens et aux besoins des acteurs de l’habitat. Je vous invite donc à découvrir ci-dessous mon travail sur le projet de loi : Article 35 – Réexamen des conditions de bail dans les logements sociaux Le projet de loi prévoit un point périodique sur la situation des locataires d’un logement social sur les zones tendues tous les six ans. Ces points périodiques permettent de réévaluerEn savoir plus surLoi ELAN : Mon action pour le logement des français[…]

Question au Gouvernement : Politique et emplois industriel

Question au Gouvernement : Politique et emplois industriel

Madame la Ministre, Conformément aux engagements du Président de la République et en cohérence avec les engagements de la France pour le climat, le gouvernement a pris la décision d’arrêter la production d’électricité provenant des centrales à charbon d’ici à 2022. La centrale de Cordemais, située dans ma circonscription, arrêtera donc prochainement de produire de l’électricité à partir de ce combustible et travaille actuellement à l’expérimentation d’un dispositif de production d’énergie par combustion de biomasse. Des différentes rencontres que j’ai pu avoir avec les acteurs concernés, il s’avère que même si ce dispositif réussit, la totalité des emplois ne pourra être reconduit. Ainsi, dans le cadre des contrats de transition écologique, je m’interroge sur la possibilité de valoriser ces territoiresEn savoir plus surQuestion au Gouvernement : Politique et emplois industriel[…]

Réformes fiscales : Simulateur de pouvoir d’achat

Réformes fiscales : Simulateur de pouvoir d’achat

Exonération de la taxe d’habitation, hausse de la CSG, suppression de certaines cotisations sociales … le Gouvernement vient de lancer son simulateur de pouvoir d’achat, afin d’y voir plus clair dans les grandes réformes fiscales que nous avons mené depuis l’élection d’Emmanuel Macron. https://www.economie.gouv.fr/particuliers/simulateur-pouvoir-achat En vous munissant de votre revenu fiscal de référence (dernier avis d’imposition), vous pouvez entrer vos revenus bruts, votre situation personnelle, le nombre de part fiscales de votre foyer et enfin le montant de votre taxe d’habitation. L’algorithme calculera votre gain de pouvoir d’achat immédiat sur toute la durée du quinquennat. Il est utile de préciser que ce gain de pouvoir d’achat est estimé AVANT imposition sur le revenu, il sera en réalité légèrement plus faible queEn savoir plus surRéformes fiscales : Simulateur de pouvoir d’achat[…]

Amendement au PLF 2018 : Compensation de la perte de fiscalité en cas de baisse d’activité d’une centrale thermique

Amendement au PLF 2018 : Compensation de la perte de fiscalité en cas de baisse d’activité d’une centrale thermique

Mercredi 15 novembre au soir, lors de l’examen du volet « relations avec les collectivités territoriales » du Projet de Loi de Finances pour 2018 (PLF2018), j’ai défendu avec mon collègue Anthony Cellier, député du Gard, un amendement particulièrement important pour nos territoires. En effet, ces dernières semaines, nous avons travaillé à construire un dispositif qui vise à prévoir une compensation financière pour les intercommunalités qui subirait d’importantes pertes fiscales du fait de la baisse d’activité ou de la fermeture d’une centrale thermique. A Cordemais, une unité fioul a été fermée au premier semestre 2017, engendrant de fait une baisse d’activité.  J’ai ainsi défendu auprès du Ministre d’Etat, Ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, le fait de préserver nos collectivités d’uneEn savoir plus surAmendement au PLF 2018 : Compensation de la perte de fiscalité en cas de baisse d’activité d’une centrale thermique[…]

Financement de la Sécurité Sociale : PLFSS 2018

Financement de la Sécurité Sociale : PLFSS 2018

Cet après-midi, après de nombreuses auditions en commission et de débats au sein de l’hémicycle, l’Assemblée Nationale a adopté le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2018 : le PLFSS 2018. Le déficit continuellement maintenu depuis 2002 ne peut plus durer. Le PLFSS 2018 est un texte d’économies et d’investissements ambitieux. Alors que plus de 4 Milliards d’euros d’économie seront réalisées, l’Etat réinvestira 1 Milliard dans son système de protection sociale, portant à 3 Milliards d’euros les économies réalisées, sur un déficit de la Sécurité Sociale à 2.2 Milliards d’euros en 2018 contre 5.2 Milliards en 2017. L’objectif du Gouvernement est d’atteindre l’équilibre en 2020 (toutes branches confondues : maladie, accidents du travail, vieillesse, famille et fond deEn savoir plus surFinancement de la Sécurité Sociale : PLFSS 2018[…]

Projet de Loi – Fin de l’exploitation des hydrocarbures en France

Projet de Loi – Fin de l’exploitation des hydrocarbures en France

Le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire Nicolas Hulot a annoncé le Plan Climat du Gouvernement le 6 juillet 2017 et le 10 octobre 2017, le projet de loi sur la fin de l’exploitation des hydrocarbures en France d’ici à 2040 a été présenté pour une première lecture à l’Assemblée Nationale. Je considère que cette loi, même si elle concerne une activité peu importante en France puisque la production nationale de pétrole ne représente que 1 % de la consommation annuelle française, est la suite logique de l’ambition gouvernementale en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Les travaux du GIEC montrent que si la température ne doit pas augmenter de plus de 2°C cela suppose de limiter l’exploitationEn savoir plus surProjet de Loi – Fin de l’exploitation des hydrocarbures en France[…]

Projet de Loi – Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme

Projet de Loi – Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme

En votant la loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme le 3 octobre dernier, j’ai voulu, comme la majorité des députés, sortir de l’état d’urgence permanent pour assurer de façon pérenne, des mesures indispensables. Car nous en sommes tous conscients, le terrorisme est un fléau qui -hélas- prendra du temps à être éradiqué. Le projet de loi comporte quatre mesures phares :  Instaurer des périmètres de protection pour assurer la sécurité d’évènements ou de lieux particulièrement exposés (réunions sportives, culturelles..). Le préfet pourra autoriser des inspections visuelles des bagages et des palpations de sécurité par des agents de sécurité privés, sous contrôle des policiers et gendarmes. Les forces de sécurité intérieure pourront aussi fouiller des véhiculesEn savoir plus surProjet de Loi – Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme[…]

Loi pour la confiance dans la vie politique

Loi pour la confiance dans la vie politique

Promesse de campagne, la moralisation de la vie publique a été un des tous premiers sujets sur lesquels nous avons travaillé et un des tous premiers textes de loi sur lequel nous avons dû nous prononcer. J’ai donc voté avec mes collègues pour la Loi pour la Confiance dans la vie politique (Ordinaire et Organique). Incarnant une façon moderne de faire de la politique, les mesures adoptées étaient nécessaire pour redonner confiance aux citoyens dans leurs élu.e.s. Le résultat de cette loi, nous amène à davantage de transparence et moins de conflits d’intérêts. De ce texte nous devons retenir que les élus de la République en Marche ont été à l’initiative d’un renouvellement des pratiques politiques en adoptant plusieurs dispositionsEn savoir plus surLoi pour la confiance dans la vie politique[…]

Habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social (“Ordonnances Travail”)

Habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social (“Ordonnances Travail”)

Réforme attendue par les défenseurs du projet du Président de la République, l’Assemblée Nationale a adopté en août dernier la Loi d’Habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social, dites “Ordonnances Travail”. Conformément à la volonté du Président de la République, le Gouvernement a souhaité engager une rénovation profonde du modèle social, en concertation avec les organisations syndicales et patronales. Les trente dernières années ont modifié en profondeur, en France comme ailleurs, l’environnement économique et social dans lequel évoluent les entreprises et les individus. Il faut donc aujourd’hui libérer l’énergie des entreprises tout en protégeant les actifs, donner les moyens à chacun de trouver sa place sur le marché du travail et de construire sonEn savoir plus surHabilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social (“Ordonnances Travail”)[…]

Déclaration de Politique Générale d’Edouard Philippe

Déclaration de Politique Générale d’Edouard Philippe

Le 4 juillet dernier, le Premier Ministre Edouard Philippe a engagé la responsabilité de son Gouvernement devant l’Assemblée Nationale lors du discours de Politique Générale. Après le discours de Versailles où le Président de la République a présenté les grandes idées et la méthode de son projet politique, le Premier Ministre a annoncé les grandes réformes qui permettront de transformer le pays en profondeur lors des cinqs prochaines années. Ce discours est à mon sens l’acte fondateur du projet que nous portons pour la société. Vous pouvez retrouver sa Déclaration de Politique Générale en totalité en cliquant sur ce lien. Engagée dès la campagne pour l’élection présidentielle et convaincue que les réformes annoncées vont dans le bon sens, j’ai votéEn savoir plus surDéclaration de Politique Générale d’Edouard Philippe[…]

Vote pour la présidence de l’Assemblée Nationale

Vote pour la présidence de l’Assemblée Nationale

Aujourd’hui, le mardi 27 Juin se tenait la séance d’ouverture de XVe Législature de la Ve République dont le principal objectif était d’élire le nouveau président de notre assemblée.   5 députés de 5 groupes parlementaires s’étaient déclarés candidats. Voici les résultats :  François de Rugy (REM) : 353 voix Jean-Charles Taugourdeau (LR) : 94 voix Laure de la Raudière (LC) : 34 voix Laurence Dumont (NG) : 32 voix Caroline Fiat (FI) : 30 voix     J’ai voté en faveur de François de Rugy. Ce député de la 1ere Circonscription de Loire-Atlantique, qui a déjà été Vice-Président de l’Assemblée, a l’expérience et la stature nécessaires à l’exercice de cette fonction centrale de notre démocratie. Je lui adresse mesEn savoir plus surVote pour la présidence de l’Assemblée Nationale[…]