Bilan Emploi

 
Restitution de la table-ronde “Responsabilité Sociale de l’Entreprise” par Marion Cornu, avocate associée du cabinet FIDAL. 25 Juillet 2018.

«  Le chômage de masse doit être au cœur des grandes transformations que nous voulons mettre en œuvre pour protéger le pays.  » Edouard Philippe

Toujours à l’écoute, je suis allée sur le terrain pour recueillir les préoccupations des citoyens en matière d’emploi. Le numérique doit être vu comme l’opportunité de créer de nombreux emplois mais également de changer la façon dont nous cherchons et trouvons du travail. A Nantes, Pôle Emploi s’est d’ailleurs saisi du numérique pour améliorer les processus de recherche d’emploi et de sélection des offres en utilisant une approche par compétences et affinités plutôt que par le simple résumé d’expériences professionnelles. Une analyse humaine couplée à l’analyse informatisée ouvre le champ des possibles et optimise la rencontre des recruteurs avec les candidats.

 Etre en permanence à l’écoute pour mieux répondre aux problématiques

Nombreux sont les citoyens qui viennent à ma permanence, me sollicitant pour les aider dans leur recherche d’emploi. J’ai voulu rencontrer et échanger avec des professionnels de la formation, des recruteurs, des entrepreneurs et des chefs d’entreprises afin d’apporter à mes concitoyens l’aide la plus adaptée possible. En circonscription, ces échanges directs établissent un diagnostic de la situation pour aiguiller vers des associations de formation professionnelle, des entreprises ou des collectivités. Mais agir pour l’emploi ce n’est pas seulement mettre en relation les bons interlocuteurs, c’est aussi transformer notre système afin de faciliter l’accession à l’emploi et l’évolution de la carrière.

 Chaque salarié doit être en capacité de concevoir et construire son avenir professionnel

Ayant moi-même changé de voie après 10 ans d’activité professionnelle en reprenant les bancs de l’école afin d’obtenir de nouveaux diplômes, je ne sais que trop bien à quel point la formation et la façon dont nous souhaitons travailler sont importantes.

Garantir un droit à la formation pour faire face aux mutations du marché est le sens du projet de loi « Liberté de choisir son avenir professionnel » auquel j’ai participé. J’ai fait adopter un amendement valorisant les expériences des jeunes liées à la défense nationale, au service civique et au volontariat militaire dans leur parcours d’apprentissage. Cette mesure permet de mieux tenir compte des expériences acquises par les jeunes apprentis et de favoriser l’engagement au service de l’Intérêt Général.

Anne-France Brunet en visite dans les locaux de l’association ASSRPO à Saint-Herblain.

 Encore beaucoup de chemin à parcourir

Mon engagement pour l’emploi sera constant. Je suivrai avec attention les projets du gouvernement en ce sens comme dans le cadre du Plan Pauvreté. L’Assemblée Nationale est au cœur de notre débat démocratique, je continuerai d’y faire remonter la parole de nos citoyens. Je veux être la porte-parole de vos attentes et de vos idées.

La crise du logement, un mal français contre lequel nous devons lutter

J’ai activement participé au projet de loi ELAN qui vise à construire mieux, plus vite et moins cher afin de répondre aux problèmes liés à l’habitat des français. Agir devenait urgent. Avec le concours du Comité Thématique Logement de LaREM en Loire-Atlantique et suite à de nombreux entretiens, j’ai proposé des solutions pour enrichir le projet de loi ELAN. J’ai défendu plusieurs amendements, l’un d’entre eux a obtenu le soutien du gouvernement et du groupe parlementaire LaREM. Ainsi, la situation des habitants du parc social sera réévaluée tous les trois ans, pour répondre aux évolutions des familles.

Il s’agit d’une réelle avancée permettant de proposer des logements en meilleure adéquation avec les situations familiales et professionnelles de chaque foyer qui seront désormais réévaluées tous les trois ans.

Zoom sur : la Loi PACTE

Transformer notre économie en profondeur

Le PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) est un des projets les plus ambitieux porté par le gouvernement. Ce projet de loi vise à booster l’économie française en répondant à plusieurs enjeux notamment liés au développement des PME. Il s’agit de simplifier les procédures lors des étapes de la vie d’une entreprise, renforcer le financement, préparer l’avenir et protéger nos intérêts stratégiques. Ce grand projet est l’aboutissement d’un vaste travail préparatoire issu d’une grande consultation publique.

Les salariés ont une place primordiale dans la réussite des entreprises

Redynamiser l’économie, soutenir la croissance des PME et transformer notre vision de l’entreprise signifie favoriser la création de nouveaux emplois. J’ai intégré la commission spéciale PACTE afin d’agir pour l’entreprise et en faveur des salariés. Certaines mesures prévoient de stimuler l’emploi comme la suppression des effets de seuils d’effectifs. PACTE prévoit également de faciliter la reprise d’une entreprise par ses salariés. Protéger et créer des emplois est nécessaire au renforcement du tissu productif français.

Recueillir des avis en circonscription pour amender le projet de loi

Le travail parlementaire permet d’enrichir un projet de loi grâce aux propositions d’amendements. Je me suis inscrite dans une démarche de consultation en organisant une réunion publique en circonscription. Rassembler des spécialistes du monde de l’entreprise fut une étape importante dans la rédaction de mes propositions d’amendements qui font l’objet de débats dans l’hémicycle.

Cet article a été initialement écrit pour le 4e numéro de “La Lettre de la 3e circo” et a été distribué à l’ensemble des citoyens de la circonscription. Cette lettre a pour but d’informer les citoyens sur mon travail afin qu’ils puissent, s’ils le veulent, m’interpeller ou m’alerter sur tous les sujets qui les intéressent. Il s’agit ici de mon bilan sur l’emploi et la formation, en 5e page de cette lettre d’octobre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *